Alain Janssens

La lumière même ...

“La lumière même du bois”
Emprunté à Philippe Jaccottet , in « La promenade sous les arbres » La Pléiade

Croire au pouvoir de contagion du regard.
Croire que regarder charge des potentiels et des énergies
Disponibles dans la cruche engloutie,
Ou dans les grands yeux d’Odile,
Dans la lumière du bois rayé,
Ou dans celle de ces feuilles de papier.

Être en prise (voire, en surprise),
Dans la disponibilité à l’ordinaire,
Aux émerveillements fabuleux,
Loin de toute mièvrerie,
Plongé dans la puissance,
De l’arbre, de l’eau et du temps,
Dans l’intuition de la transcription,
Là où la fabrication n’a pas cours,
Où le voir peut encore émerger,
Et se ramifier en de profondes et fécondes résonances inattendues.

Et après coup,
Trouver des échos, des correspondances,
Dans les traits et les taches,
Les lignes et les gris,
La mémoire enfouie de l’une et le surgissement du présent de l’autre,
Et se dire que ce partage aussi, peut-être contagieux.

Alain Janssens 14 octobre 2020